Due diligence

Une due diligence exhaustive est l’une des phases les plus cruciales du processus d’acquisition. Les secteurs clefs seront mis en valeur lors de l’analyse des risques d’entreprise. Les risques ayant les impacts les plus élevés sur l’entreprise de l’acquéreur doivent être ceux sur lesquels la due diligence se concentrera.

Nous définissons ensemble une étendue de due diligence adaptée à la transaction et accompagnons votre entreprise dans le processus de due diligence afin de vous fournir en tant qu’acheteur suffisamment d’information pour :

  • Évaluer les perspectives financières de la cible et déterminer la précision des hypothèses sous-jacentes
  • Informer le management des risques et opportunités inhérent à l’acquisition
  • Établir une compréhension détaillée des opérations de l’entreprise cible afin de faciliter l’intégration dans votre organisation
due diligence vendeur acquéreur - domaines d´interventions - due diligence opérationnelle - due diligence financière - due diligence légale - due diligence technologique - due diligence réglementaire
Due diligence financière

Nous revoyons et analysons les états et rapports financiers et d’audit, afin de comprendre lors d’un rachat d’entreprise les opportunités et risques qui pourraient affecter les opérations post-acquisition, en considérant la situation financière et les capacités opérationnelles. Les risques et expositions aux risques identifiés dans l’audit financier sont analysés pour leur nature et leur impact sur les opérations post-acquisitions. Le statut des impôts sur les sociétés et la plus-value de cession est examiné. Les postes principaux du bilan sont identifiés et nous nous assurons que les comptes ont été revus régulièrement et documentés afin de déterminer des problèmes potentiels sur le prix et la comptabilité d’acquisition. LJ Advisory revoit l’historique des revenus et dépenses et identifie les tendances qui pourraient affecter les opérations, la trésorerie et la profitabilité future. L’environnement de contrôle interne, les systèmes financiers et de reporting sont évalués.

Due diligence opérationnelle

Nous examinons les opérations et les fonctions support, afin d’évaluer les risques opérationnels et le potentiel d’amélioration après l’acquisition. Nous déterminons si les prévisions et modèles financiers sont raisonnables et cohérents avec les opérations actuelles. Nous analysons l’efficacité des programmes commerciaux, de distribution et de marketing, évaluons les lignes de produits par rapport à la concurrence. Nous contrôlons les niveaux de productivité et de qualité des opérations de production. Nous évaluons les capacités opérationnelles et les valeurs à l’actif de l’équipement et des infrastructures et les impacts sur la comptabilité d’acquisition et les projections post-acquisition.

Due diligence des systèmes d’information

Nous revoyons l’organisation des systèmes d’information,  les améliorations nécessaires, les domaines problématiques et l’exactitude de la comptabilité d’amortissement.

Due diligence réglementaire

Nous déterminons la conformité avec les lois et règlements en vigueur.

Les conclusions de la due diligence acheteur supportent l’acquéreur dans la décision finale d’investissement, la négociation du prix d’acquisition, la précision des garanties, la compréhension de l’ensemble des risques et opportunités et la préparation de la phase d’intégration.

Due diligence vendeur

Nous vous accompagnons lors d’une phase de planification de vente dans la réalisation d’une due diligence vendeur.

La due diligence vendeur permet l’analyse et le résumé des informations clefs pour un tiers externe à l’entreprise. La due diligence vendeur vise aussi à préparer la gestion de la relation investisseur et accélérer le processus de transmission et de vente, en préparant les réponses aux questions clefs et en anticipant la négociation. Planifiée longtemps à l’avance, elle peut permettre d’améliorer certains aspects du fonctionnement de votre entreprise avant la transaction.

Voir des exemples de nos engagements

Stratégie financière
Côté acquéreur La stratégie d’entreprise consacre la définition des marchés requis, des produits, des canaux et des compétences qui permettront
En savoir plus
Recherche de cibles
Recherche de cibles d’acquisition Lorsque vos objectifs stratégiques pour le projet de fusion ou d’acquisition sont définis (par exemple parts
En savoir plus
Analyse préliminaire
Lorsque les décisions sur la stratégie d’acquisition ont été prises, LJ Advisory intervient pour réaliser une analyse préliminaire de cible.
En savoir plus
Valorisation d’entreprise
Selon le secteur, l’historique, les perspectives de la société mais aussi les transactions similaires ayant eu lieu, nous retenons les
En savoir plus
Évaluation du risque d’intégration
Notre outil d’évaluation du risque d’intégration est constitué d’une série de filtres et de questions conçues pour identifier les domaines
En savoir plus

Portrait de la société cédante

  • Pourquoi le gérant vend-il l’entreprise ?
  • Y a-t-il déjà eu des efforts pour vendre l’entreprise ?
  • Quels sont le business plan et les objectifs stratégiques à long terme de l’entreprise ?
  • Quelle est la complexité de l’entreprise (en termes de produits, de services, de filiales) ?
  • L’entreprise a-t-elle récemment acquis ou fusionné avec d’autres entreprises ?
  • Quelle est la structure géographique de l’entreprise ?

Finances

  • Les états financiers sont-ils vérifiés ?
  • Qu’impliquent les états financiers sur les performances et la situation financière de l’entreprise ?
  • Les marges de l’entreprise augmentent-elles ou diminuent-elles ?
  • Les prévisions financières sont-elles réalistes et crédibles ?
  • Quel est le montant du capital d’exploitation nécessaire pour faire fonctionner l’entreprise ?
  • Quelles sont les dépenses et les investissements actuels ?
  • Quel est le montant de la dette en cours et quelles sont ses modalités ?
  • Existe-t-il une comptabilisation des revenus inhabituels ?
  • L’entreprise dispose-t-elle de ressources financières suffisantes pour couvrir les frais de transaction relatifs à la fusion-acquisition ?

Technologie – Propriétés Intellectuelles

  • Quels sont les brevets dont dispose l’entreprise ?
  • Quelles sont les marques déposées de l’entreprise ?
  • Quels sont les produits et matériaux protégés par des droits d’auteur que l’entreprise utilise ou possède ?
  • Comment les secrets d’affaires sont-ils préservés ?

Complémentarité stratégique

  • Quelles synergies seront obtenues ?
  • Quels produits ou services seront fournis que le repreneur ne possède pas déjà ?
  • Y aura-t-il une complémentarité stratégique ?

Base de données clients

  • Quels sont les principaux clients de l’entreprise ?
  • Quels sont les risques potentiels pour les clients (consumer risk) de l’entreprise ?
  • Y a-t-il des problèmes de garantie et quel est le nombre de clients en attente ?

Structure de l’entreprise

  • Quelle est la structure salariale actuelle des dirigeants, des administrateurs et des employés ?
  • Quels sont les avantages sociaux actuels des employés ?
  • Quelles sont les primes accordées aux cadres ?
  • Quelles sont les politiques et le guide d’accompagnement des salariés dans le cadre du CSE (Comité Social et Économique) ?
  • Les informations détaillées sur le PDG et le directeur financier de l’entreprise

Questions juridiques

  • Quelle est la nature de tout litige en cours ou à venir ?
  • Quelles sont les réclamations éventuelles contre l’entreprise ?
  • Les litiges réglés et les modalités des règlements
  • Y a-t-il des poursuites administratives ou judiciaires contre la société ?

Digitalisation

  • Quels sont les logiciels utilisés par l’entreprise ?
  • Quels sont les coûts annuels de maintenance informatique ?
  • Quelle est la capacité du niveau d’utilisation des systèmes existants ?
  • Existe-t-il un plan de reprise après sinistre ?

Questions opérationnelles et organisationnelles

  • Documents relatifs au comité exécutif et au conseil d’administration
  • Qui sont les dirigeants et les administrateurs actuels ?
  • Qui sont les titulaires de parts sociales de la société ?
  • Y a-t-il des filiales de la société ?
  • Les actionnaires actuels et les conventions de vote
  • Les titres sont-ils correctement émis et conformes aux lois applicables ?
  • Existe-t-il des documents de restructuration ou de recapitalisation ?

Questions qualité – sécurité – environnement

  • Des substances/matériaux dangereux sont-ils utilisés dans les activités de l’entreprise ?
  • L’entreprise dispose-t-elle d’autorisations environnementales ?
  • L’entreprise fait-elle l’objet de réclamations ou d’enquêtes environnementales ?
  • Y a-t-il des obligations contractuelles relatives aux aspects environnementaux ?

Capacité de production

  • Quels sont les principaux sous-traitants de l’entreprise ?
  • Quels sont les principaux fournisseurs de l’entreprise ?
  • Quel est le rendement mensuel de la production ?
  • Quels sont les matériaux utilisés dans le processus de production ?
  • Existe-t-il également des accords ou des arrangements relatifs aux essais des produits ?

Stratégie de marketing

  • Existe-t-il des contrats de franchise ?
  • Quelles sont les stratégies de marketing actuellement en place et à venir ?
  • Des contrats de représentants commerciaux, d’agence et de distribution ?
error: Le contenu est protégé.